La Cathédrale St André

Cathédrale St André

Derrière chez moi, savez vous quoi qu’il y a ?

Cela fait longtemps que cette photo de la cathédrale St André de Bordeaux est en attente de diffusion. Tous les jours, elle apparaît sur la table lumineuse, et tous les jours je la laisse dans la pénombre. Ce matin, elle a droit à la lumière de ce blog.
J’ai habité à moins de 100 mètres de la cathédrale St André et je n’avais jamais fait de photo de son intérieur. Son parvis, ses environs font partie de mon terrain de jeu photographique favori et j’ai enfin réalisé un cliché. Et pourquoi pas se pencher un peu sur son histoire.

Notre dame des malheurs

Pour ce billet, j’ai parcouru rapidement l’histoire de cette cathédrale. Et on peut dire qu’elle fut mouvementée !
L’église primitive date du III siècle. Wisigoth et autres barbares s’en occupent activement jusqu’au XI siècle ou la cathédrale est reconstruite. Je passe les détails  sur les différentes étapes de sa constructions (Wikipédia est au niveau). L’industrie du bâtiment était assez lente à l’époque… Je préfère faire un inventaire de toutes les petites misères qu’elle a affronté.
2 février 1427, un tremblement de terre provoque l’effondrement d’une partie des voûtes. Oui, vous avez bien lu, un tremblement de terre avec des destructions ! J’ai peut être eu tort, il y a quelques années, de considérer en doux fada ce monsieur qui me vantait la construction antisismique de sa maison…
25 août 1787, un incendie détruit la charpente du cœur suite à un accident de soudure. (du petit..)
2 mars 1820, un ouragan renverse le fronton de la façade nord sur les voûtes qui s’écroulent. Oui, vous avez bien lu, un ouragan !
Reste son orgue, que je trouve magistral. En 1535, son orgue est considéré être parmi les plus beaux et des plus grands de toute la chrétienté. Mais la Révolution passe par là, et hop à la fonderie ! Plusieurs facteurs se sont succédés pour arriver à cette imposant buffet de plus de 15 mètres de haut classé aux monuments historiques.

Désormais, je ne pourrais plus passer près de la cathédrale St André sans penser aux futurs tremblements de terre et ouragans qui nous menacent.

3 commentaires

Laisser un commentaire