Darwin, l’indien et le flamenco

Flamenco ou indien à Darwin l'espace eco citoyen?

Le site de Darwin, rive droite à Bordeaux est inépuisable. Lors de ma promenade, qui a donné lieu au billet Manque d’inspiration, j’ai mitraillé tout azimut. Aujourd’hui, je retrouve parmi les balles perdues, des petits moments faciles à développer. En effet, l’espace Eco citoyen regorge de graffs. Je m’en déjà donné à cœur joie : Espace Darwin, Paul Watson,… Je propose aujourd’hui de continuer la visite.

Un indien dans la ville

C’est un immense hangar avec ses tôles ondulées en guise de portes coulissantes. Fraîchement repeint en blanc, il offre le cadre idéale pour une œuvre gigantesque. Sur toute la hauteur, un personnage nous accueille. Son regard nous fait comprendre que nous sommes bien minuscules. Ou alors il surveille attentivement la coccinelle. Il est en noir et blanc sur un fond géométrique à base de losanges bleus et verts. J’ai tout de suite pensé à la représentation d’un indien. La forme du visage, les cheveux au vent de la prairie, les plumes au niveau du cou, j’étais sûr de mon coup ! La coccinelle ajouté un petit côté rétro et baba cool qui n’est pas pour me déplaire.

Plutôt une indienne andalouse

C’est au moment d’écrire ce billet, de développer l’image et de la considérer sur toutes ses coutures qu’un détail m’intrigua. Les plumes sur le côté gauche sont un peu bizarre. J’ai l’impression que nous avons affaire au volant d’une robe… Je regarde plus attentivement; les plumes ont des points plutôt régulier… L’épaule droite ne laisse pas de doute; c’est du tissu à pois.

Je récapitule : visage angélique, décolleté en V, manche avec volant et tissu blanc à pois noirs. C’est l’Espagne, le flamenco, la sévillane, l’Andalousie… Mon erreur est inexcusable ! Confondre un indien avec une danseuse de flamenco, je vais avoir toute l’Amérique et toute l’Espagne sur le dos !

Ça en fait du monde !

Retrouver des graffs et du Flamenco dans mes photos ? Allez regarder Zine, le Cahier photographie bimensuel et gratuit. Et pour être averti de son arrivée, inscrivez vous !

Ce billet participe au weekly photo Challenge Smile

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.