Escapade parisienne

Le Louvre. Escapade parisienne

Escapade parisienne

Durant 20 ans de ma vie j’ai travaillé en 3X8 (service de soirée, matinée puis nuit). En général des périodes de quatre jours suivies d’un ou deux repos avant de repartir pour des nuits ou matinées. Le problème lorsque vous vous levez à quatre du matin vient de la sieste qui peut s’éterniser. Voir se prolonger jusqu’au début de la soirée et vous êtes alors frais comme un gardon pour aller vous coucher vers 21h pour tenter d’avoir une nuit complète. Donc insomnie et le lever est plus que douloureux.
J’avais une petite méthode qui me permettait d’avoir une nuit correcte et de profiter de mon après midi. Je ne faisais pas la sieste ou alors exceptionnellement. J’en profitais pour arpenter les rues de Paris, arrondissement par arrondissement, avec mon appareil photo (argentique à l’époque). Une escapade parisienne. Je ne connaissais pas encore le bouquin de Jean Mounicq : Paris retraversé en mémoire à Atget. Mais, j’ai certainement fait une bonne partie des rues de Paris.

J’ai pu faire d’étonnantes rencontres comme la concierge de Johnny qui m’expliqua comment il brisait la barrière avec sa moto pour éviter les fans ou les fouilleurs des poubelles de Gainsbourg à la recherche d’un souvenir. Paris bien dissimulé du 14 ieme avec ses petits cottages derrière une porte de garage, le magnifique jardin du Luxembourg et partir à la recherche des mètres étalons répartis dans Paris. Pour les courageux, il y en a un rue de Vaugirard (Attention c’est l’une des plus longues rues de Paris). Beaucoup de plaisir, et cela me permettait de me coucher vers 20h pour une nuit réparatrice.

Rendez-vous raté avec Cartier Bresson

Exceptionnellement, j’ai fait une matinée. Réveil à 04h00 . Ensuite, j’ai pris un train pour Paris. Arrivée vers 15h00, j’ai déposé mon sac à l’hôtel et en route pour la fondation Cartier Bresson.
J’ai un rapport particulier avec cette fondation. J’ai essayé de la visiter au moins 6 ou 7 fois, et à chaque fois : choux blanc. Soit, il y a fait trop de queue, soit c’était fermé (j’avais mal lu), soit je suis arrivé tard. J’ai même eu une fermeture exceptionnel. Là pour le coup, vérification sur le site; c’est ouvert le mardi ! Et bien raté ! Un autre jour…

Une balade souvenir

Le beau temps aidant, j’ai décidé de partir vers Orsay à pied, pour une escapade parisienne se transformant en balade souvenir. Mes pas ont dérivé vers le jardin du Luxembourg ou j’ai retrouvé mes joueurs d’échecs, les amoureux au soleil, les amateurs de Tai Chi Chuan. Autrefois, lors de mes promenades anti-sieste, je passais régulièrement dans le coin. Y revenir m’a procuré un sentiment de bien être, de plénitude et des souvenirs ont resurgi. Je me demande même si je n’ai pas fais le mêmes cadrages qu’il y a 20 ans…
Une fois au Luxembourg, j’ai continué, contre toute attente, vers le Panthéon, les petites rues avec leurs boutiques hors d’âge pour finir à Notre Dame de Paris. J’ai retrouvé mes spots photo le long de la Seine. Direction le pont des arts sans cadenas (mais les coquins continuent à en poser sur les lampadaires ou accrochés aux fils électriques !)
Une fois au pont des Arts, comment passer à côté du Louvre via la cour Carré et les enfilades : impossible ! Et les belles posant comme des stars devant l’objectif du copain: impossible aussi ! On peut s’amuser à cadrer les reflets sur la pyramide ou rechercher la locomotive gravé sur le bâtiment du Louvre (si si cherchez bien vers l’aile construite sous Napoléon III). Et puis une fois arrivé là, on est dans l’axe historique : il faut aller au Carroussel, ses jardins, les sculptures de Belmondo (le père), les vendeurs à la sauvette, les Tuileries… Rien n’a changé.
Revenir vers la Comédie Française, y prendre une petite bière métro, pizza, dodo à l’hôtel.
Je n’ai vu ni Orsay ni la Fondation Cartier Bresson mais ce fût un vrai plaisir de retraverser Paris, le nez au vent lors de cette escapade parisienne.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.