Instant décisif

Instant décisif au marché des Capucins.

 

Je ne suis pas Cartier Bresson, mais lorsqu’il est possible de lui rendre hommage avec un instant décisif, je ne me prive pas.

Un air de Cartier Bresson

Ce cher Cartier Bresson, l’œil du 20 ième siècle, a imposé un style, une manière, une philosophie pour l’acte photographique. Un tir photographique, une composition plus ressentie que longuement réfléchie dans l’instant fugace et mettre sur la même ligne la tête, l’œil et le cœur. Conjugué avec la géométrie cet instant décisif est le fil rouge de l’œuvre de Cartier Bresson.

Le marché des Capucins

Le marché des Capucins est un institution bordelaise. Si vous passez par Bordeaux, profitez de l’agitation du lieu pour déguster une assiette d’huîtres d’Arcachon avec un verre de vin blanc. L’endroit est toujours intéressant pour la photo même si l’on manque souvent de recul. J’ai l’impression de faire des clichés directement dans les narines des passants 😉. Je tente souvent des clichés dans cette ambiance comme ici. Je passe dans les allées, l’appareil à la hanche. Je teste encore mon nouveau fuji x70. Je vous rassure, je ne suis sponsorisé par Fuji, pour la bonne et simple raison que cet appareil a eu une durée de vie de quelques mois ! Une sombre histoire de pénurie de capteurs.

Une superposition anticipée

Nous étions du côté de la charcuterie. Je cherchais un fond, une trame, c’est à dire un ensemble de lignes ou d’objets suffisamment intéressant pour y coller un personnage ou un instant. La balance du poissonnier objet pendu en l’air pouvais servir d’élément de superposition. Cette boite métallique, offrant une tête robotisée devenait une évidence lorsque l’on connaît un peu l’œuvre de Cartier Bresson : Livourne Toscane Italie 1933. Mais, je dois avouer que les autres personnages furent une découverte lors de l’éditing. Ils complètent impeccablement le cliché qui sans eux aurait été réduit, par recadrage, à un format vertical.

Même si il manque la dimension géométrique qu’affectionnait HCB, je suis assez content du shoot. Je vais sans tarder reprendre une leçon sur Pythagore, le nombre, le rectangle et la spirale d’or.

A bientôt …

5 commentaires

  1. Superbe photo. Un instant bien saisi, avec cet homme qui finit sa bouteille. On dirait le quartier St Michel.

Laisser un commentaire