Le bistrot des Capus

Bordeaux Septembre 2017
Bistrot des Capus Bordeaux

C’est un vendredi soir de septembre, la reprise du boulot, et une forte envie de bouger.

Direction les Capus, quartier à ne pas manquer si vous venez sur Bordeaux. Profitez de ce moment pour déguster quelques huîtres accompagnées d’un verre de blanc sur le coup de 11h00; il existe beaucoup de chose moins agréable …

Le soir, quelques brasseries animent le quartier. Notre choix se porte sur la Brasserie des Capus à la cuisine appréciée. Je trimbale toujours mon Fuji avec moi. Les bonnes habitudes reprennent. Il y a quelques années, je ne sortais jamais acheter du pain sans mon Nikon.

Le repas fini, discussion devant l’établissement avec les fumeurs, et cette belle symétrie est apparue. Je ne vous raconte pas les difficultés que j’ai eu à faire la photo avec une bande d’énergumènes trouvant très amusant de sauter devant l’objectif …
Le résultat me plait bien avec ses deux personnages, chacun dans leur monde, séparés par le montant de la fenêtre.

Une question reste en suspens: fallait-il recadrer pour ôter l’éclairage en haut à droite ? Il attire vraiment beaucoup l’œil. J’ai eu peur d’un cadre trop carré, les chaises auraient disparues, j’ai préféré le laisser…

9 commentaires

    1. En argentique, je passais beaucoup de temps a tenter de masquer ce genre de lumière (sans jamais y arriver correctement). Et puis j’ai commencé à les laisser et à les intégrer à la composition, c’est peut être la solution…

  1. L’éclairage en haut ne me gène pas trop. En fait il est en ligne avec les lumières intérieures.

    Est-ce qu’un cadrage plus bas, avec plus de chaises et sans cette lampe aurait été possible?

    1. Vers le bas des tables encombraient la vue. De plus je voulais garder pas mal de bord. Et puis faire de la photo avec des énergumènes, c’est pas facile !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.