Londres, que faut-il visiter et photographier ? Ma balade d’un deuxième jour.

Le Tate Modern de Londres et la vue de St Paul à visiter absolument.

Visiter et photographier Londres

Londres est une ville immense et très diverse à visiter. Il est impossible de penser avoir une vision totale de la ville en quelques jours. C’est en direct de Londres que je vais tenter de vous raconter les lieux, les visites et les balades de ces trois premiers jours. Avant hier, je vous ai expliqué mes déboires avec une mouette moqueuses ainsi que mes premieres balades à la découverte de la ville. Premier métro, premier bus (en haut comme tous les touristes), ou comment traverser une rue en changeant ses habitudes de regarder à gauche.

Londres deuxième jour

Comme toute les journées, cela commence par le petit déjeuner. Nous descendons dans la salle à manger de l’hôtel. Nous repérons immédiatement, le café, le thé, le pain, beurre, confiture … enfin tout ce qui fait un petit  déjeuner chez nous. Nous garnissons une assiette et commençons le repas lorsque une jeune fille nous demande … ce que nous voulons ! Egg boiled, fried, scrambled, poached, bacon, pork sauvage, etc.. J’ai eu l’impression qu’ils avaient autant de mots pour décrire la manière de cuire un œuf qu’un inuite à pour décrire la neige. Pour vous aider, boiled c’est à la coque, fried genre au plat, scrambled pour brouillé et poached pour poché.

National Gallery

Passé cet intermède nous nous sommes dirigés pour visiter le National Gallery. Immense et gratuit, vous pouvez laissez un don. Comme le Louvre, il faut plusieurs visites pour tout appréhender sans finir par maudire les musées. Nous nous sommes concentrés sur la période impressionniste. La progression des œuvres qui est proposée est intéressante sur l’évolution des techniques et des interprétations. Il faudra juste m’expliquer ou se situe l’œuvre originale de la petite danseuse Degas. Nous l’avons vue à Orsay et elle apparaît dans une autre version au National Gallery. Comme c’est gratuit, nous y reviendrons y passer une heure ou deux en passant dans le coin.

Tate Modern

Ensuite, nous nous sommes allés vers le Tate Modern. Petit detail pratique pour se déplacer, activez les données à l’étranger sur votre smartphone (c’est compris dans le forfait depuis 2017 pour les pays de l’UE) et utilisez Google map ou Plans sur IOS. Impeccable, nous avons définitivement abandonné le plan qui se déchire et ne se plie jamais de la maniere dont il a été vendu. L’entrée gratuite est un immense espace de repos ou de jeu pour les enfants… et les plus grands. Là aussi c’est immense, 6 étages ! Nous nous sommes concentrés sur l’étage nous rappelant l’espace d’art concret de Mouans Sartoux que nous visitons régulièrement. Nous y retrouvons les idées développées dans un cadre immense. Une petite faim nous conduit au dernier étage avec une vue sur St Paul magnifique ! Amis photographes, ne rate pas ce lieu de Londres.

Camden Town

Avant de se reposer, nous avons pris la direction de Camden Town. Alors là, c’est complètement différent. Bourrée de boutiques qui ne dépassent pas quelques fois le m2. Des articles basiques au plus inattendus sont proposés par des commerçants cosmopolites. Un vrai bain de vie. Un peu plus loin, des péniches minuscules passent des écluses sous l’œil de la foule. Si vous venez à Londres, n’oubliez pas de visiter ce quartier.

Bien entendu, j’ai fait quelques photos de musée mais aussi de rue. Le développement est approximatif, je n’avais pas envie d’attendre mon retour pour en sortir quelques unes. Les premières sont sur la galerie Londres de Photos de rue

 

Laisser un commentaire