Photo de rue - Photographier des inconnus dans la rue

VAINCRE SA PEUR DE PHOTOGRAPHIER DES INCONNUS

Nouvel Article gratuit

Nous avons tous eu cette envie de prendre en photo des personnes dans la rue. Mais à chaque fois, c’est la même chanson.
La peur de se faire remarquer, de subir des insultes ou de recevoir des coups vous tétanise.

 Pour vous aider, je vous ai concocté un très long article sur le sujet : plus de 50 pages.
J’ai fait appel à des études universitaires, des décryptages de vidéos et quelques astuces que j’utilise.

Vous savez bien que vous avez des difficultés pour photographier des inconnus en photo de rue.

À chaque fois, c’est la même chanson, vous avez peur de photographier des inconnus en photo de rue.
Vous voyagez ou vous pratiquez la photo de rue, il fait beau et vous décidez de vous rendre sur le spot habituel des vacances : le marché local.
Votre matériel est top.
Tous les ingrédients sont présents pour que la récolte soit à la hauteur de vos ambitions.

Après quelques passages, vous remarquez une maraîchère aux traits burinés dans un costume traditionnel. Vous avez réalisé plusieurs clichés d’ensemble, mais il vous manque un portrait, de l’humain, de l’authentique. Quelque chose qui achève votre série.

Elle est là pour vous !

Ce n’est pas le moment de rater la photo, mais quelque chose vous retient.

Ce quelque chose c’est la peur que l’on vous remarque.
La frousse que l’on vous dise quelque chose.
Pire ! Que la personne manifeste sa colère.

Cette peur vous paralyse et c’est chaque fois pareil.
Alors, vous tentez une image à la sauvette, souvent mal cadrée et inutilisable.
D’autres fois, vous vous retranchez derrière votre zoom 70-300 mm à sept mètres pour une photo sans la dynamique offerte par des focales courtes.
Et comme par hasard vous vous faites remarquer, les quolibets fusent sur votre tromblon.

Un photographe armé d'un très gros appareil photo débarque comme Rambo.

Ce que l’on ne vous explique pas

À longueur de blog et de vidéos sur YouTube, le même message est rabâché : il suffit d’y aller.
Le message est simple derrière un écran ou sur une vidéo, mais chaque fois que vous vous retrouvez à deux mètres des personnes, tout le monde vous regarde. Impossible de prendre une photo dans ces conditions.

Autre raison régulièrement présentée : vous êtes dans votre droit. La belle affaire lorsque l’on se fait vilipender en plein marché. La photo de rue est aussi une manière d’aller à la rencontre des gens. Opposer des notions de droits limite énormément toutes relations amicales. 

Ce que l’on ne vous dit pas c’est pourquoi lorsque vous vous approchez, tout le monde vous regarde. Pourquoi lorsque vous êtes à six ou sept mètres avec votre zoom, votre sujet vous dévisage.
On ne vous explique pas non plus comment interagissent les personnes dans une foule ni comment font Cartier Bresson, Meyerowitz ou Winogrand pour se placer à deux mètres sans se faire voir.

L'un de mes premiers portraits au 28 MM
Paris 2002- l'un des premiers portraits - FM2 28mm Trix

Le jour où j’ai réussi mon premier portrait au 28MM (eqv 24X36)

Je pratique la photo depuis plus de 20 ans, en balade à travers Paris, lors de spectacle, quelques portraits en studio.
J’allais souvent dans les manifestations pour prendre des photos. Mais avec ma frousse, je ne faisais que des images d’ensemble sans réellement entrer dans le sujet. Pas grand-chose de sympa lorsque l’on se compare aux livres des photographes de rue.
Un jour, j’ai décidé de regarder comment pratiquaient les professionnels et j’ai essayé de faire comme eux. En plein milieu des manifestations, je pouvais photographier sans que l’on s’intéresse à moi. Je ne savais pas encore pourquoi, mais j’ai pu faire des portraits au plus près. Du « rentre-dedans »
Je me souviens encore du premier réalisé au 28 mm. J’étais presque dans ses narines !

Comment vaincre sa peur de photographier des inconnus

 J’avais compris ce qui se passait. J’ai ensuite eu des lectures et réalisé quelques expériences pour analyser jusqu’où je pouvais aller. 
C’est ce que je vous propose de découvrir sur cet article assez long (50 pages).
Tout d’abord : 

  • Des bases psychologiques pour comprendre la réaction des personnes dans la rue. On a toujours peur de ce que l’on ne comprend pas. Vous anticiperez les réactions des personnes.
  • Maîtriser sa relation avec les autres personnes dans la rue par son comportement ou sa gestuelle. Vous pourrez naviguer sans agressivité.
  • Déterminer les espaces où l’on est le plus discret. Vous opérerez facilement et discrètement, vous serez accepté.
  • Apprendre les cadrages, où se positionner pour les réaliser. Miracle, vous ne déclencherez plus au petit bonheur la chance. Vous anticiperez votre cadrage.
  •  Des lectures, des expériences à réaliser et des méthodes pour étudier la pratique des grands de la photo de rue sur vidéo. Vous progresserez tout seul.

c’est gratuit et réservé aux abonnés !

Maintenant, c’est à vous de jouer.
Tout ne sera pas facile du premier coup, il faudra des tests, des sorties ratées.
Je suis passé par là.

Petit à petit, vous n’aurez plus ces sueurs froides lorsque vous devez vous approcher à moins de deux mètres. 

Vos cadrages seront anticipés, vous serez à l’aise avec votre pratique photo.

C’est le moment de télécharger l’article réservé aux abonnés.

Inscrivez votre e-mail ci-dessous et envoyez !

Ne craignez pas les spams, ma production d’articles ne le permet pas.
Comment vaincre sa peur de photographier des inconnus

1 commentaire pour “Photo de rue et photographier des inconnus.”

  1. salut

    Impossible de recevoir le mail et recevoir « Comment vaincre sa peur de photographier des inconnus »

    J’ai essayé avec 3 mails différents regardé les Spams… rien

    Il doit y avoir un problème

    Nico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.