Pont des Arts

Couple solitaire au pont des Arts

Dans la série « Escapade à Paris »

Je vais continuer la série « Escapade à Paris ». Il faut avouer que les beaux jours, des représentations théâtrales et le travail me conduisent fréquemment dans la capitale. J’en profite pour de petites balades qui me mènent aujourd’hui vers le ponts des Arts. Un grand classique de la photographie de Paris. Les cadenas, les amoureux, les enfilades de ponts, le paysage, tout a été déjà traité et bien traité. Pour la petite histoire, les cadenas ont presque disparu. Presque car l’amour les a porté en haut des lampadaires et même le long d’un fil électrique en contre bas du pont des Arts. Cette évolution a été possible par la substitution des grilles par des plaques vitrées. Pas de trou, pas de cadenas. Le pont s’en trouve allégé et la mairie de Paris est rassurée. En revanche, les vendeurs à la sauvette de cadenas râlent contre ces mesures entravant l’investissement et le développement économique …

Pont des arts et originalité

Trouver deux ou trois photos à faire dans le coin est relativement facile si l’on cherche un peu. Il suffit de refaire ce que l’on a déjà vu. Par exemple, un couple se tenant par la main face au paysage parisien, ou le baiser dans une barque … Chabada chabada chabada…
J’avoue avoir lourdement envisagé une telle photo. Mais, il manquait le principal : des amoureux !

La passerelle du pont des Arts Willy Ronis
La passerelle du pont des Arts Willy Ronis

Je n’ai pas envisagé l’enfilade des ponts pour la bonne et simple raison qu’il me fallait sur une longue focale. Mon 28 n’est pas ce que l’on nomme habituellement une longue focale… (Je fais beaucoup dans le Ronis sur ce billet…)
Il y a avait bien ce couple de femme (ça change un peu) sur un banc, mais je n’ai pas trouvé d’angle sympa. Un lampadaire venait toujours casser le cadrage.
Un peu plus loin, un autre couple est installé sur un banc. Ils se sont positionné au plus loin l’un de l’autre. Le lampadaire bardé de cadenas a la bonne idée de séparer la scène.
Voilà bien une séparation qui n‘est pas habituelle au pont des Arts. C’est la raison pour laquelle j’ose vous la présenter. Un cliché du pont des Arts évoquant la solitude et la séparation cela amène bien un peu d’originalité à ce thème.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.