Rendez-vous

A chacun son rendez-vous. Elle y est et il y va.

 À chacun son rendez-vous.

C’est un beau jour de mai. Le soleil brille. Il fait chaud. Les bordelais en profitent pour sortir et profiter du beau temps. Mais comme il est plus sympa de se promener à plusieurs, les lieux de rendez-vous, légions dans cette ville, sont encombrés.
Il y a évidemment les lieux « historiques » comme la gare ou des stations de bus, les marchés… Des lieux sont plus conventionnels comme les parvis des églises, des places ou des cafés. Le plus proche de mes lieux de jeux photographiques est sans conteste la place Pey Berland. Et pour être plus précis, le rendez-vous est situé devant la mairie. Il n’est pas rare de voir des personnes alignées, adossées au mur et reparties harmonieusement.

Un lieu pour aller au rendez-vous.

Depuis la mise en secteur protégé de l’hyper centre de Bordeaux, la marche à pied est redevenue le moyen le plus simple pour se déplacer rapidement. Jeunes, vieux, enfants, cyclistes profitent de l’espace libéré. On redécouvrent que l’architecture de la ville s’est construite intelligemment. Les points de liens sociaux sont repartis de manière équilibré. Faites l’expérience. Chaque places, parvis, lieux de vie avec des cafés ne sont jamais éloignés, deux à deux, de plus de 10 minutes de marché à pied. Ils sont des lieux privilégiés de rendez-vous.
C’est peut être une théorie de bistrot, mais ce sera celle du jour. Pour ne pas en rester là, un petit article sur la théorie de l’organisation de l’espace urbain. Amusant les différentes classifications : classique, concentrique, centres multiples, factorielle, économiques, sociale … Il manque peut être l’influence des réglementations urbaines qui façonnent assez fortement le paysage.
Bonne lecture pour les longues soirées pluvieuses hivernales ou tout simplement pour attendre à un rendez-vous…




4 commentaires

Laisser un commentaire