Visiter Bordeaux en 30 Spots photos

Table des matières

Tomber les masques pour visiter Bordeaux

J’avais envie de commencer cet article avec un titre comme « Tomber les masques ! » au lieu de visiter Bordeaux en photos.
Mais vu l’ambiance du moment, j’ai fait beaucoup plus sage.
Eh oui, les vacances arrivent et la possibilité pour quelques-uns de partir.

Direction les horizons inconnus à l’autre bout du monde.
Inconnus, c’est sympa.

La bonne question à se poser consiste à savoir si un test PCR est nécessaire pour se rendre chez « Inconnu » ?
Plus compliqué, en faut-il un pour revenir sur le territoire national ?
Je visualise très bien la tête de mon chef, lorsque, bloqué chez « Inconnu », je vais lui annoncer que je vais passer quelques journées de télé travail en vacances !

Je deviendrais complotiste, si j’imaginais que le flou sur les conditions de voyages à l’étranger n’incitait pas à rester dans le coin.
Donc si vous me suivez bien, la tentation première est de séjourner pas trop trop loin.
Genre dans le pays.

Et savez-vous où j’habite ?
J’habite en vacances !
Oui
Le veinard !

Et j’y pratique la photo de rue.
Europe, États unis, de toutes les contrées, la douceur de mon pays d’adoption attire les connaisseurs.

Comme je crois que vous êtes des mordus, je me suis mis en tête de vous partager mes spots street photographe pour visiter Bordeaux en photos.
Vous le savez, si vous me suivez, j’adore me balader dans le plus simple appareil.

Pas de confusions.

Je veux dire par là que je me promène avec le minimum d’appareil et le plus simple.
C’est mieux dit comme ça…

Je parcours continuellement la ville, avec quelques itinéraires de prédilections.
Quotidiennement, je marche 5 à 6 km par jour.

Souvent en fin d’après midi, j’y consacre une à deux heures le boitier à la main.

Donc, je possède une liste de petits endroits, certains très touristiques, d’autres moins qui à défaut de prendre une bonne photo de rue de Bordeaux, permettent de sortir une image.
Vous allez me rétorquer que si vous venez dans mon coin, l’intérêt principal est plutôt du côté d’un liquide millénaire dont les pisse-froid proposent de ne pas en abuser.

 La tronche de la street photography en visitant le pays du vin

Que d’eau, que d’eau ! Vivement la fête du vin.

Tout est une question de mesure.

Il faut choisir.

Tenter une visite Bordeaux en photos de rue, avec un bon repas arrosé dans le ventre, le soleil et la chaleur relèvent de la mission impossible.

Même si le vin s’invite partout à Bordeaux.

Même le TER de la SNCF participe avec sa ligne Bordeaux Le Verdon.

Toutes les gares sont des grands crus !

Imaginez-vous le plaisir de travailler sur cette ligne aux illustres noms ?

Pessac, Margaux, Pauillac, Moulis Listrac, Macau et bien plus

Donc, de super vins, mais pas que…

Quelques lampées ne vous empêcheront pas de visiter Bordeaux, et peut-être aller faire un tour dans les châteaux.

Alors pourquoi venir à Bordeaux pour y faire de la photographie de rue ?

Déjà parce que c’est une ville magnifique !

Le poumon de la Région Nouvelle-Aquitaine et elle propose de multiples activités.

Que ce soit du côté du port, des nouvelles constructions, des divers commerces en passant par toutes les activités culturelles, vous avez de quoi faire.

Il y a du monde et de multitudes de possibilités.

Trop chaud ?

Pas de soucis, vous êtes à moins d’une heure du bassin d’Arcachon en train (en Ter car la route possède un mauvais goût de bouchon en été).

Allez hop, on plonge !

Les spots photos et visiter Bordeaux en photos.

1. À la recherche des traces du passé : les enseignes

Enseignes bordelaises . Biscuits Leon

Avant de commencer la liste des spots photos pour visiter Bordeaux, j’attire votre attention sur une particularité de Bordeaux.
Les vieilles enseignes.
Ouvrez l’œil, elles sont partout et comme David Vincent, vous devrez les débusquer.
Elles vous procureront de sublimes arrière-plans pour vos photos de rue.

2. Le pont de pierre


Pont de pierre

Pas tout neuf (il date de Napoléon 1er), la circulation y est interdite pour plus de sécurité.

Pour ne pas dire qu’il n’est pas franchement en bon état.
Aventurez-vous dessus avec votre pas le plus léger (on ne sait jamais…)
S’offre à vous le magnifique front de Garonne ainsi que de belles lumières sur le fleuve.

Avec un peu de chance et si vous êtes matinal, vous aurez la possibilité de réaliser une photo de Bordeaux dans le brouillard.

3. Le miroir d’eau : le spot photo de Bordeaux.


Haut lieu touristique soulignant un front de Garonne du XVIII, vous ne pouvez pas faire l’impasse !
Si l’été l’activité autour de cette fontaine est intense, l’hiver permet aussi de jolies surprises.
Faites le tour, approchez-vous, plongez, vous avez mille et un sujets possibles pour une photo de Bordeaux originale.
Vous cherchiez un spot photo pour visiter Bordeaux ?
Vous l’avez.
Vous allez régaler Instagram !

4. La place de la Bourse

Du miroir d’eau, faites face aux magnifiques bâtiments et découvrez la place de la Bourse.
Le lieu doit s’y prêter car j’ai souvent réalisé des clichés autour de la fontaine des trois Grâces.

La place est un endroit de rendez-vous.
Idéal pour la street photography.

5. Le musée des douanes

Joli petit musée qui possède la particularité d’offrir de vastes vitres sur la place de la Bourse.
L’occasion de jouer avec votre boitier avec les superpositions et les reflets.

6. Les quais de Bordeaux

Longue promenade le long de la Garonne.
J’ai une légère préférence pour les espaces ombragés les jours de fortes chaleurs.

Les musiciens, danseurs, patineurs à roulettes ou amateurs se retrouvent régulièrement pour pratiquer leurs arts.
Les fêtes du fleuve ou du vin animent périodiquement le coin.

On revient rarement bredouille en photo de Bordeaux lorsque des activités s’y déroulent. 

7. Les Quinconces, les puces et les fêtes foraines. Haut lieu de la photo à Bordeaux.


Vous voilà face à une des plus grandes places d’Europe : la place des Quinconces.
Elle occupe douze hectares !

C’est un de mes spots photos sur Bordeaux préférés lorsque les antiquaires ou la fête foraine viennent s’y installer.
Juste à côté se situe un pôle d’échange du tram ce qui vous assure de l’activité.

Si vous désirez privilégier votre temps pour visiter Bordeaux sur la street photography, c’est le lieu idéal.

8. Le Skate Park

La promenade sur les quais vous amène maintenant au Skate Park Colbert.
Des dizaines d’experts des roulettes en tous genres s’envoient en l’air en toute impunité 😉

Ne restez pas du côté du fleuve, faites des essais en vous positionnant proche de la route. Vous profiterez d’un arrière-plan dégagé.

9. Monuments des Girondins

Ce monument ouvre la place des Quinconces lorsque l’on arrive par la ville.
Les jets d’eau sont magnifiques et, pour les plus courageux, la lecture de la symbolique des personnages vaut le déplacement.

Ce petit spot vous procurera toujours quelques touristes utiles à combler vos compositions de photos sur Bordeaux.

Avec un peu de chance vous aurez quelques gamins pataugeant dans l’eau fraiche de la fontaine lors des épisodes de canicule.
Clic-clac, c’est dans la boite !

10. Le Jardin public


Vous voilà maintenant à deux pas du Jardin Public.
Havre de paix en plein centre de Bordeaux, de nombreux thèmes photos sont abordables.

L’activité physique : depuis le confinement, les Bordelais font leurs sports seuls, à plusieurs ou avec un coach.
Mais aussi la danse de nos chers enfants, le farniente, la lecture, les jeux pour les plus petits, l’espace botanique et le joli petit musée Science et Nature vous attendent.
Je ne m’y suis jamais attardé, pourtant de vraies possibilités de photos de rue existent.

Autre chose.
Avec un peu de chance vous devriez entendre des cris d’enfants du côté de l’entrée.
C’est le Guignol Guérin, j’y suis allé quelques fois avec mes gamins. Excellent !

11. La Cité Mondiale vitrée

Petit spot photo oublié, il peut être bon d’aller y faire un tour lorsque vous visiterez Bordeaux.
Au beau milieu d’une architecture classique, un bâtiment en arc de cercle entièrement vitré émerge.
Reflet des nuages, quelques personnes, il peut y avoir un sujet à y faire.
J’y passe de temps en temps mais je n’ai pas réussi à y faire quelque chose.

12. Le Pont levant Chaban Delmas


Le lieu à ne pas rater. J’espère que vous aurez la chance de l’observer en position haute pour le passage d’un trois-mâts lors de la fête du fleuve.
Photos inoubliables à prendre.

Je dois avoir un problème avec le calcul de marée car j’ai toujours loupé les départs et arrivées.

À défaut, l’architecture du pont est un plaisir pour intégrer un peu d’urbanisme dans vos compositions.

13. Visiter Bordeaux : La Cité du Vin

Bordeaux wine capital

Vous voilà à la Cité du vin.
Vous avez le choix sur l’interprétation du bâtiment : carafe de vin ou une grosse m…. de chien.
Chacun possède son avis.

Quel que soit ce qui se dit, vous avez devant vous un magnifique sujet photo aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur.

14. La base sous-marine

Visiter Bordeaux en photo sans passer par la base sous-marine c’est se priver d’un des meilleurs spots.
Magnifique endroit pour la photo et des expositions toujours très réussies.
Le lieu n’est pas accessible entièrement, mais il est possible de visiter ses entrailles à de très rares exceptions.
À ne pas rater !

15. L’Opéra

Machine arrière et retour dans le centre de Bordeaux juste derrière Quinconces.

Très belle place devant les arches de l’Opéra (une des dernières charpentes du XVIII).
J’aime ce spot pour son arrière plan dégagé ou donnant sur des fonds unis ou très structurés suivant où l’on se place.
L’occasion idéale de faire du Fishing.

16. Marché des grands hommes

Une place qui devait être magnifique.
Toute en rondeur Buffon, Diderot, Rousseau, Montaigne, Voltaire et Montesquieu offrent leurs noms aux rues concentriques.

Dans les années 80, la municipalité érige un centre commercial en plein milieu.
Si son architecture n’est pas désagréable et rappelle les anciennes halles, j’imagine plutôt un espace plus aéré avec quelques cafés ou un marché régulier laissant respirer les superbes bâtiments.
Un lieu de vie en quelque sorte…

Bordeaux compte une deuxième place circulaire.
Si vos pas vous permettent de frôler la place Mitchell, posez-vous 5 minutes sur une des chaises et attendez le client pour un cliché rare.

17. Darwin et l’espace Bastide Niel

Avis aux amateurs de street art et de bio !
L’espace Darwin est fait pour vous.
Au menu, une épicerie bio et quelques entreprises et start up travaillent dans ces lieux.
Un immense gorille vous accueille.
Ne plaisantez pas, il peut être féroce 😉
Derrière l’entrée, de vieux bâtiments sont à la merci de la Street Art bordelais.
J’adore !
J’y vais régulièrement et rare sont les fois ou je ne ramène pas une ou deux photos de Bordeaux.

Attention, plein de ressources sont présentes dans cet espace avec notamment des pistes de skate indoor et outdoor, des petits jardins et des réparateurs…

Malheureusement, la pression immobilière est énorme à l’instar des constructions nouvelles surplombant les lieux.
Je ne sais pas ce que va donner l’architecture de ces bâtiments modernes, une visite régulière s’impose.

18. Le Jardin botanique

Juste à côté de l’espace Darwin, vous pouvez vous arrêter au Jardin botanique.

Le parterre reproduit 11 paysages naturels de l’Aquitaine avec musée et jardins d’hiver.
La photo de rue veut de l’humain.
J’avoue que lors des quelques visites effectuées (souvent en semaine et en journée) la foule n’était pas présente…
Dommage, je pense que vous devriez cibler les serres, le week-end.
Mais ne partez pas tout de suite !
J’ai un petit endroit réservé aux initiés.
Vous en faites partie.
Le caillou !
Au fond du jardin, ce minuscule café restaurant en forme d’énorme pierre va réouvrir bientôt.
L’été, c’était un régal d’y écouter quelques concerts à la fraicheur du soir.

19. La grosse cloche,

Un des lieux les plus touristiques de Bordeaux.
Cette magnifique porte, photographiée sous tous les angles, entame la rue St James.
Un ou deux clichés de la cloche et progressez dans le passage vers la place Fernand Lafargue puis vers la place de la ferme Richemond.
La première place est très animée et étudiante, l’occasion de vous planter et de pêcher quelque chose.
La seconde est beaucoup moins bruyante et j’y ai toujours fait quelques tirages intéressants.
Allez savoir pourquoi…

20. Porte Cailhau


La visite de la porte est possible. Si son architecture est intéressante, la vue offerte sur les quais ne m’a pas beaucoup inspiré.
Je préfère amplement attendre dans le coin un passage à proximité des boutiques originales.
La petite place juste derrière est très animée et particulièrement agréable.
De quoi faire.

21. Pey Berland et la cathédrale Saint-André

Je peux affirmer que j’ai arpenté en long et en large le coin.
L’esplanade offre un arrière-plan suffisamment dégagé et l’architecture de la cathédrale vous permet d’y intégrer des personnages avec une bonne visibilité.
Je vous laisse composer avec la statue du maire Chaban Delmas. Mille et une choses sont possibles.
Surtout ne faites pas l’impasse sur la Cathédrale Saint-André.
Non seulement elle est magnifique avec ses lumières et son orgue mais de plus c’est un lieu énormément visité.
Et qui dit touristes, dit photos possibles avec des multitudes d’arrangements possibles.

22. Saint-Michel et le marché aux puces

Quartier populaire et très attachant, la place Saint-Michel est le lieu d’un marché aux puces.
Mardi, jeudi, vendredi et dimanche, les déballeurs exposent leurs trouvailles.
Comme pour la place Pey Berland, le fond dégagé simplifie beaucoup la lisibilité des images.
Ensuite, ne fuyez pas trop rapidement, les ruelles environnantes peuvent vous offrir quelques enseignes ou scènes de rue.

23. Le marché des Capucins, ses huitres et ses alentours

Maintenant que vous êtes à Saint-Michel, vous devez passer par le poumon des marchés de Bordeaux.
Les Capucins ou les Capu en Bordelais.
Les marchés sont idéals pour visiter Bordeaux et celui ci est un excelent spot photo.

Si vous êtes habitué des foires, vous avez de quoi faire dans la foule.
Le marché est ouvert tous les matins sauf le lundi.
Vous comprendrez la douceur de vivre de l’Aquitaine en y dégustant sur le bord d’un comptoir quelques huitres du coin avec un petit verre de blanc.
À faire !

24. La Méca

Maintenant direction le lieu des grandes transformations de Bordeaux : le quai Paludate.
Lieu des boites de nuit et des abattoirs, d’importantes mutations sont en cours qui vont latéralement métamorphoser le bord de Garonne.
Le premier bâtiment érigé est la Méca.
J’adore.
Une arche magnifique que je fouille régulièrement (je bosse pas très loin).
Ensuite l’immeuble vitré de la Caisse d’Épargne permet le travail des reflets et des surprises.
Maintenant si vous désirez avoir une des plus belles vues sur la Garonne, offrez vous la visite de la FRAC Nouvelle-Aquitaine (fonds régional d’art contemporain) au dernier étage de la Méca.
Le panorama plus les expos, ça ne se rate pas !

25. Euratlantique, le quartier en travaux

Il est temps de rejoindre la gare de Bordeaux Saint-Jean en vous perdant dans le dédale des ruelles.
Ce quartier est en pleine transformation.
Des petites maisons anciennes côtoient de grands immeubles modernes.
Des grues, des bruits de chantier effacent petit à petit le Bordeaux d’une autre époque.
Les contrastes sont à l’honneur.

26. Meriadek

Retour à la vitesse d’un tram vers le centre-ville pour rejoindre le quartier Meriadek.
Détesté par beaucoup, vous feriez une erreur d’éviter ce quartier.
J’habite à deux pas et durant de nombreuses années, je l’ai ignoré jusqu’au jour où j’ai réalisé le travail architectural du lieu.
Aplomb et béton précontraint m’ont séduit et je me suis retrouvé à arpenter ses recoins dès que j’ai un moment de libre.
Il vous faudra de la patience car l’endroit est assez peu fréquenté mais de belles surprises sont possibles.
À défaut, la lumière et la composition des constructions vous occuperont.

27. Le mur rouge du Mégarama

Nous voilà face au front de Garonne, juste de l’autre côté du miroir d’eau.
Le complexe de cinéma Mégarama offre un immense mur rouge !
Je vois déjà vos papilles de coloriste s’agiter dans tous les sens !

28. Promenade en bateau sur la Garonne. Découvrir Lormont

Comment ne pas vous conseiller d’utiliser ce moyen de déplacement économique et reposant !
La régie des transports de Bordeaux TBM exploite de petites navettes entre Stalingrad et Lormont.
Elles desservent les deux rives et offrent une croisière dont vous saurez profiter avec votre boitier.

29. Lormont

Au bout de la ligne des navettes fluviales. Passer quelques heures dans les ruelles à flanc de colline.
Pour commencer, vous avez une petite place avec une voie ferrée en hauteur circulant à quelques mètres des fenêtres des habitations !
Toutes ressemblances avec la pièce Article 330 de Courteline seraient purement fortuites.
Si vous cherchez à immortaliser le passage d’un train, prenez les horaires de départ de la gare de Bordeaux vers le nord et ajoutez quelques minutes (2 ou 3).
Retranchez au train terminus Bordeaux et venant du nord le même temps.
Ah ! j’oubliais, évitez de photographier les jours de grève…

30. Stalingrad

Ancienne Place du pont qui fut rebaptisée Stalingrad en 1946.
En 2005, un lion de 8 mètres et 6 mètres de haut y fut érigé.
Ce projet se situe dans l’accompagnement de l’aménagement du tram.
Petite particularité, ce lion est de couleur bleue !
Oui, bleue !
Pourquoi pas?
Bon passons…
Lorsque l’on visite une ville, le centre historique attire toujours nos pas.
On en oublie des quartiers.
J’essaie de m’y rendre un peu plus souvent et surtout du côté des nouvelles constructions à côté de la caserne des pompiers, La Benauge, bâtie sur pilotis.
Bordeaux s’y métamorphose.

31. Gare de Bordeaux Saint-Jean

Vous arriverez à Bordeaux via un des excellents TGV qui relient l’Océan à Paris en 2 h.
2 h de train. Vous n’avez même pas le temps de finir un bouquin que vous débarquez loin du tumulte.
Vous êtes passé d’une gare enfouie sous des tonnes de béton et vous accédez à une cathédrale dédiée aux voyages.
Il faut avouer qu’au XIX sème siècle, on faisait les choses correctement.
La station est l’œuvre de l’ingénieur de la Compagnie du Midi, Louis Choron.
Aucun rapport avec le professeur Choron, cofondateur de Hara-Kiris et de Charlie Hebdo.
Il se vit toujours quelque chose dans une gare.
Attention, la prise de vue y est normalement réglementée. Une autorisation est nécessaire même si dans la pratique c’est toléré.
Faites très attention à vous éloigner du bord des quais, les trains sont particulièrement silencieux et pourraient vous happer.

32. Oups 32,

j’ai dépassé la limite !
Cerise sur le gâteau, je vous ajoute le :

  • Le stage Chaban Delmas avec sa belle entrée
  • Le parc Rivière que je ne fréquente pas
  • Le square Vinet et son mur végétal adorable
  • Le CAPC, la galerie des Beaux-Arts et le musée de la mer, lorsqu’il pleut

Visiter Bordeaux Le temps d’un week-end

Vous vouliez visiter Bordeaux et découvrir ses spots photos.
J’espère que tous ces lieux vous permettent de survivre photographiquement durant un week-end ou deux à Bordeaux.
Il est temps maintenant de programmer une petite visite, non ?
Mais, peut-être êtes vous déjà venu.

Vous avez surement déniché des petits coins sympas !

Faites-nous-en profiter en commentaires.

Je vous souhaite très bonne visite.

8 commentaires sur “Visiter Bordeaux en 30 Spots photos”

  1. SUPERBE !
    Les photos et commentaires ,l’opéra est ma préférée !
    ne pas prendre comme seul modèle le monument ou site mais la vie autour ! c’est le paradoxe de la photo qui fige pour l’éternité …un mouvement ,un émoi …qui font deux !

    1. Bonjour Michel,

      Merci bien,
      C’est souvent l’arrière-plan qui donne le contexte et permet de raconter un petit bout de l’histoire.
      À bientôt sur Bordeaux

  2. Bonjour
    Merci pour la decouverte de ces quelques endroits connus et méconnus sujets à faire de sympathiques photos de rue.
    Photographe amateur et pationné de photos de rue, mes enfants habitants Bordeaux et sa région, j’y viens de temps en temps mais ne prends pas assez le temps pour déambuler dans Bordeaux et faire de la photos ; dommage
    Ah ! La famille.
    En tout cas, merci de me faire penser et me pousser à sortir dans cette superbe ville qu’est Bordeaux propice à la photos de rue
    Bonne journée.
    Quelques questions :
    Avec quel appareil et objectifs faîte vous vos photos de rue ?
    Retouchez vous vos photos ? Ou simplement un peu de recadrage, accentuation effet N&B …
    Faites vous des stages ?
    Savez vous s’il existe sur Bordeaux et environs
    des clubs photos, car je devrais me rapprocher de mes enfants .
    Merci
    P. ANSTETT

    1. Bonjour Pierre,
      Ah la famille !
      Combien de fois j’ai dû faire des photos avec mes gamins sur les genoux ou sur les épaules !
      J’utilise maintenant du numérique Fuji X100F et plus rarement un X70.
      Je ne retouche pas avec Photoshop mais je développe, recadre, … avec Lightroom.
      Je ne fais pas de stage mais il me semble qu’en marge de l’association Cdanslaboite (expo photo le mercredi), Valérie Six en a organisé un https://www.valeriesix.com/p/workshops

  3. Bonjour,
    Merci pour cet article qui devrait normalement motiver les foules !
    Normalement…
    Je ne retiendrai que les escapades vers le Médoc, car après 18 mois et quelques jours sans aller ne serait-ce que dans la périphérie bordelaise, je crois hélas être prise de phobie citadine !
    Dommage, je reconnais qu’il y a des trucs sympas et surtout l’occasion d’élargir un peu le registre-photo…
    Bonne journée

    1. bonjour Marion,
      Les derniers temps n’étaient pas propices aux déplacements.
      Le Médoc est particulièrement agréable et j’aimerais un jour faire la grande balade jusqu’au Verdon puis le Bac pour Royan et revenir.
      Le tout en train !
      Un jour peut-être…

  4. Belle visite bien illustrée, j’ai à peu près les mêmes spots. En ce moment, il ne faut pas louper l’expo LE CHAT de Philippe Geluck sur les quais. Il faut y aller le matin pour photographier les pièces regardant la Garonne et le soir pour celles qui lui tournent le dos. Je te fais parvenir par mail quelques unes réalisées il y a 3 jours. Un Pessacais

    1. Je suis passé plusieurs fois et j’ai des difficultés à faire quelque chose avec les chats de Geluck sur les quais.
      Ce qui me gêne le plus réside dans l’arrière-plan sombre. J’ai essayé la contre-plongée mais cela ne donne pas grand-chose.
      Peut-être le matin avec une légère brume…
      Si je suis courageux…
      Sympa tes photos, j’aime beaucoup « Fast News NB »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.