Fondation Maeght

Fondation Maeght, une architecture de lumière

Imaginée par Aimé et Marguerite Maeght en collaboration avec Josep Lluis Serp  à l’architecture méditerranéenne lumineuse, la fondation Maeght nous présente ses collections enrobées d’une lumière fantastique.

Lightroom est bien pratique…

Comment arriver à séparer des objets de même luminosité en noir et blanc ? Le dealer d’histoires photographiques y est arrivé, vous devriez y parvenir !

Jardin de la mairie Bordeaux Toile extérieue

Jardin de la Mairie

Le jardin de la Mairie de Bordeaux expose depuis plusieurs mois de toiles reprenant des paysages d’un coté et des scènes classiques de l’autre. Un couloir traversant permet de s’immerger, une impression visuelle d’ailleurs nous envahit.

J'ai rencontré le Guide du Routard

J’ai rencontré le Guide du Routard

Vous connaissez tous le Guide du Routard. Qui n’a pas acheté un de ses livres ou consulté le site pour une bonne adresse d’un restaurant, d’un hôtel ou sur un bon plan pour visiter autrement une ville ou un pays. Et bien je l’ai rencontré !

GRaffitis et Espace Darwin

Se reconcilier avec les graffitis

Il est 23h30 et je n’ai pas publié aujourd’hui. Mal dormi à cause d’un rhume tenace, la fin de semaine m’a conduit directement sur le canapé avec une boite de mouchoirs cet après midi. Cette sieste très, très prolongée a au moins eu le bénéfice de me mettre en relative pleine forme au moment d’aller se coucher.

Le miroir d'eau de Bordeaux est un espace de jeu fantastique pour les enfants . Encore faut-il arriver à les surveiller !

Miroir d’eau attention à ne pas perdre les enfants !

Le miroir d’eau devient familier pour mes photographies. Souvenez-vous, nous parlions d’Ombrelle, et d’une histoire de chaussure  et sans oublier ma préférée Je suis venu te dire que je m’en vais. Il y avait aussi la sieste et le miroir d’eau.  Avec ces jours pluvieux, mon rhume me pousse à continuer sur ce thème.

Espace Darwin. Graffiti de Selor

Espace Darwin

L’espace Darwin est situé sur les anciennes casernes Niel. C’est un espace sur la rive droite de la Garonne au nord du quartier Bastide. A l’origine, ces bâtiments étaient des Magasins généraux. A leurs disparitions, ils ont été aménagé en casernes et entrepôts militaires, l’habillement … L’endroit est magnifique pour la photographie

Zine Cahier photographique Novembre Décembre 2017

Zine le cahier photographique Novembre Décembre 2017

Depuis septembre je vous propose un WebZine nommé Zine, Cahier photographique.Tous les deux mois, je vous propose de vous arrêter sur une série de clichés. J’en ai fait un petit livret consultable sur internet, comme ça gratuitement, pour vous. Et surtout pour moi (faut pas déconner).

Le Weekly Photo Challenge lance le défi sur le thème Growth.

Growth

Le Weekly Photo Challenge lance un défi avec pour thème : Growth. Mon traducteur préféré m’annonce « Croissance ». L’esprit de ce défi, va de la renaissance des végétaux à toutes les opportunités qui nous sont offertes. Je dois dire que je me suis couché sans beaucoup d’idée sur le sujet.

Bonne année

Au revoir 2017
Et voilà c’est la fin de l’année 2017, le dernier jour, les derniers repas et la dernière photo. J’hésite depuis hier sur la photo à poster pour ce dernier jour. Vu le peu d’idée, j’imaginais un bilan des visites sur ce site ou alors mes plus belles photos ratées. Mais une petite voix intérieure me chantait : « et pourquoi pas un bêtisier pendant que tu y es ! ». Non rien n’emportaient mes suffrages. Donc avant de partir dans ma famille, j’ai profité de l’arrivée des nouveaux clichés de samedi dernier pour trouver mon bonheur.

Festival international de la photographie culinaire

Bordeaux : S.O GOOD Festival international de la photographie culinaire

C’était le 18 novembre, la ville appelait les passants au festival de la gastronomie et de l’art de vivre sous le nom S.O GOOD. 40 chefs, des exposants, des commerces, des dégustations et même une exposition internationale de photographie culinaire étaient proposés. Devant cet impératif publicitaire, je ne pouvais que me presser à la chambre de commerce, lieu de l’exposition de photographies.

Seul dans la ville. Mériadek

Seul dans la ville.

Les fêtes, le travail, le temps qui n’est pas propice aux balades, mon stock de photo fond comme neige au soleil. C’est l’occasion de fouiller un peu et de proposer des photos que je n’ai pas voulu diffuser pour diverses raisons.

Une femme de blanc vêtue retourne à sa voiture. Photo de Vivian Maier

Vivian Maier Street Photographer

Je passe souvent chez Mollat, lorsque je me promène. Même si je n’ai pas d’achat en vue, j’aime à regarder les bouquins proposés. D’ailleurs, une bonne partie des livres de photos présentés ici ont été acheté chez Mollat en mode achat impulsif. Mes impulsions ont tout de même des limites. J’ai pris dans mes mains « Studio » en version originale reliée de Paolo Roversi à 300€, mais je l’ai reposé délicatement. Il se négocie actuellement à 1500€ sur le marché de l’occasion. Idem pour un bouquin d’Antoine d’Agata.

NYC 1968 by Bruce Gilden

Le Père Noël supplicié

Samedi matin, je cherche une idée de billet. Il fait froid, il n’y a pas de lumière, je suis d’astreinte, trois bonnes raisons pour déprimer. J’ai cette photo de Père Noël prise par Bruce Gilden en tête. Pas un noël sans que je ne la sorte. Ce n’est pas la seule photo décalée sur ce personnage. Je suis sympa, j’ajoute le lien du carrousel de Magnum.